Besoin d'aide ?+334 78 37 07 37
JLF Pro

Antistatisme, ESD, … vous êtes perdus ! on vous dit tout

Antistatisme, ESD, … vous êtes perdus ! on vous dit tout

Antistatisme, ESD, … vous êtes perdus ! on vous dit tout

Qui n’a jamais pris une petite décharge en sortant de sa voiture, entendu crépité sa chaise en la quittant, ou fait l’expérience des cheveux se dressant sur la tête grâce à une règle frotté sur un vêtement.
Si dans ces cas-là, c’est anodin, dans d’autres cas il est indispensable de maitriser ce problème.

✔ Comment se crée le phénomène antistatique ?
Tout corps en mouvement est susceptible de générer des charges électrostatiques par le phénomène de contact/séparation. Donc lorsque nous bougeons, une charge statique est générée en raison des frictions entre nos vêtements et une autre surface, notre corps accumule cette électricité statique qui peut se décharger dès une mise en contact avec un corps étranger.
Ces décharges électrostatiques, même petites, peuvent faire des dégâts : endommager des composants électriques, dans certains cas déclencher une explosion dans des environnements dangereux.

Pour choisir le bon équipement de protection individuelle pour votre utilisateur, il est important de comprendre les différences entre les propriétés antistatiques, isolantes et l'appellation ESD.

✔ PROPRIETE ISOLANTE
Les chaussures isolantes protègent le porteur lors des travaux sous tension en empêchant le passage du courant électrique dans le corps vers le sol par l’intermédiaire des pieds. (Se référer à la norme EN 50321-1)
Ces chaussures ne conduisent pas l'électricité et évitent les chocs électriques aux électriciens en particulier.

✔ PROPRIETE ANTISTATIQUE
Ce terme signifie que la chaussure n'accumulera pas les charges électriques. La norme ISO 20345 indique que leur résistance doit être compris entre 105Ω et 109Ω (en condition sèche et humide).
Ces chaussures évitent la formation de décharges électricité statique.
Ces chaussures antistatiques ne garantissent pas la protection totale contre le choc électrique, et qu’il convient de prendre les mesures nécessaires pour se protéger.

✔ PROPRIETE ESD (electrostatic sensitive device ou electro static discharge)
Ces produits ESD répondent à une définition issue de la normalisation liée aux travaux électriques. Ce terme ne s’applique pas à un EPI. Il s’agit plus d’une classe de protection destinée à préserver le matériel électrique des décharges d’électricité intempestives. L’ESD protège un produit ou un processus de fabrication, souvent exigé quand on travaille avec des puces électroniques par exemple.

Même principe que l’antistatique, mais avec des exigences revues, la résistance électrique doit être comprise entre 105 et 108Ω. (au lieu 105 et 109Ω pour l’antistatique).

✔ PROPRIETE CONDUCTRICE/CONDUCTIVE
La norme ISO 20345 impose que leur résistance soit inférieure à 105Ω. Ces chaussures dissipent instantanément les charges, leur utilisation est nécessaire dans des zones à hauts risques (poudrières, zones chimiques…).
Attention ces chaussures sont dangereuses si l‘utilisateur effectue des travaux sous tension.



✔ Quelles conséquences ?
Si les bonnes chaussures adaptées au bon usage et au bon milieu sont indispensables, il ne faut pas négliger les équipements complémentaires aux EPI notamment les chaussettes. En effet l’efficacité d’un EPI dépend de sa complémentarité avec les autres EPI. Par exemple sous certaines conditions et/ou compositions, une chaussette peut perturber le comportement des chaussures.


✔ Nos conseils et recommandations
Choisir une chaussette qui sèche rapidement et éviter les fibres saturant en eau car l’humidité augmente les capacités de décharges, ce qui peut être problématique dans certains cas.

Raison pour laquelle, JLF Pro® a amélioré trois de ces chaussettes en ajoutant des fibres spécifiques ou en modifiant les compositions avec des fibres qui sèchent plus vites et aident à la dissipation des charges.



Dans tous les cas, n’oubliez jamais, les bonnes pratiques ci-dessous :
1. Toujours vérifier son équipement et faire des mesures à intervalles réguliers, surtout pour les zones nécessitant de l’ESD, c’est un impératif.
2. Toujours choisir le bon équipement approprié à l’usage.
3. Ne pas négliger les chaussettes, pensez aux références Fraicheur, Worker, K2 pour compléter votre équipement en toute sécurité. Elles ne modifient pas les propriétés conductrices ou antistatique des chaussures tout en apportant de l’hygiène, du confort ou de la chaleur, selon les besoins.
4. Et se rappeler qu’une chaussure ESD par défaut est antistatique, mais l’inverse n’est pas vrai, les plages de valeur de résistance électriques étant différentes.


Pour demander une prescription personnalisée, cliquez-ici
Si vous avez des questions ou vous voulez être conseillé par un de nos experts, contactez-nous à l’adresse: info@jlf-pro.com

Veuillez vous connecter pour laisser un message Se connecter